dépression chat les coussinets
|

La dépression chez le chat : symptôme et traitement

La dépression n’est pas qu’une maladie propre à l’Homme. En effet, nos animaux de compagnie et notamment les chats peuvent également en souffrir. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la dépression féline est grave et peut être fatale, si elle n’est pas prise à temps. Mais alors, comment détecter les signes d’un mal-être et redonner la joie de vivre à votre animal ? Quels sont les traitements appropriés ? Explications.

La dépression touche également les chats

Le chat, comme tout animal, est un être doué de sentience. Cela signifie qu’il ressent des émotions. De ce fait, son état émotionnel peut être bouleversé par de nombreux facteurs, que nous allons voir un peu plus tard dans ce guide. La dépression chez le chat se manifeste par une perte du tonus psychique qui, dans la plupart des cas, est confondu avec la paresse qui caractérise cet animal. Aussi, la dépression n’est que rarement diagnostiquée.

Avant de nous intéresser aux différents symptômes de cette maladie, penchons-nous un peu plus en détail, sur les causes de la dépression pouvant altérer significativement la santé du chat.

Quelles sont les causes de la dépression féline ?

  • Le sentiment d’abandon : en effet, suite à un séjour en pension, ou un désintérêt de la part de son propriétaire, le chat peut se sentir abandonné. Si, du jour au lendemain, il ne reçoit plus l’attention de son humain, il peut entrer dans une phase de dépression plus ou moins grave.
  • Le stress : le stress et l’anxiété chez le chat peuvent être induits par des facteurs divers. Par exemple, un déménagement est une situation hautement stressante pour votre animal de compagnie, qui doit alors retrouver des repères et s’adapter à son nouvel environnement. Si ce cas de figure peut être bien supporté chez les jeunes chats, les félins âgés pourraient en ressentir une peur profonde, ainsi qu’une grande anxiété. Mais le stress peut aussi être provoqué par la perte d’un compagnon de vie. Dans ce cas, difficile de sortir le chat de sa dépression.
  • Un cadre de vie non approprié : un chat n’ayant plus aucun accès à l’extérieur, alors qu’il pouvait sortir par le passé, peut également entrer dans une phase dépressive. D’autre part, les chats ont généralement besoin de calme et de tranquillité et doivent bénéficier d’un endroit bien à eux, pour se reposer et dormir. Si le propriétaire ne met pas en place en espace réservé au chat, celui-ci peut effectivement entrer en dépression. Il est alors indispensable de lui assurer un cadre de vie approprié à ses besoins.
  • Un comportement non approprié de la part de son propriétaire : le chat, nous l’avons vu, est un être sensible. De ce fait, les cris, les grondements répétés ainsi que la violence physique entraîneront irrémédiablement un déséquilibre émotionnel, et donc la dépression.

Comment se manifeste la dépression du chat ?

Plusieurs signaux pourront vous mettre sur la voie d’une dépression féline :

  • Une modification du comportement : votre chat était joueur et dynamique, mais depuis quelque temps, il est apathique, manque de dynamisme et ne montre plus aucun intérêt pour ses jeux ou les caresses ? Votre félin affiche même une certaine agressivité ? Dans ce cas, ces symptômes ne devront pas être pris à la légère. Il peut effectivement s’agir de signes de dépression aussi, une consultation chez le vétérinaire est vivement recommandée.
  • Le chat ne dort plus : en effet, si vous constatez que votre chat est constamment en éveil, celui-ci peut souffrir d’une dépression. D’autre part, l’absence de repos peut avoir des conséquences graves sur la santé du chat, il faudra donc s’en inquiéter.
  • Votre animal cesse de s’alimenter : là encore, ce signal d’alarme doit être pris au sérieux. S’il est possible de forcer votre animal à manger, mieux vaut envisager un traitement de fond, en définissant la cause de la dépression.
  • Des mauvaises odeurs : malgré un toilettage fréquent, le chat dépressif a tendance à dégager une odeur nauséabonde.
  • Des troubles digestifs : un trouble émotionnel ou psychique crée généralement des problèmes de transit.

Les dangers de la dépression féline

La dépression de votre animal de compagnie ne doit pas être prise à la légère. En effet, elle peut engendrer la mort de votre compagnon, ainsi que des problèmes de santé du chat graves et incurables. De ce fait, il est indispensable de trouver des solutions, avec l’aide de votre vétérinaire, pour déterminer l’origine de son mal-être. Comment guérir la dépression chez le chat ? C’est ce que nous allons voir.

Comment guérir la dépression chez votre chat ?

  • Se faire aider par des professionnels : si votre vétérinaire peut vous aider à déterminer la cause de la dépression de votre félin, contacter un comportementaliste est également une excellente idée. En effet, il pourra prendre connaissance de votre mode de vie et de votre comportement, vis-à-vis de votre animal. Aussi, cet expert sera en mesure de vous donner des conseils, pour modifier votre environnement par exemple, afin que celui-ci soit plus adapté aux besoins du félin. D’autre part, il vous prodiguera ses recommandations, pour soulager l’éventuel stress de votre animal. Toutefois, il est indispensable de réagir très rapidement, car la dépression du chat n’est pas toujours soignable.
  • La prise d’antidépresseurs : cette solution peut être envisagée chez les chats relativement jeunes, de moins de 8 ans. En revanche, elle ne constitue pas un traitement en soi, puisqu’il est indispensable de déterminer la cause de la dépression. Les antidépresseurs pourront toutefois soulager votre animal, le temps de mettre une solution plus durable en place.

Comment prévenir la dépression ?

Vous l’aurez compris, pour éviter la dépression à votre chat, il convient de lui proposer des conditions de vie optimales (un endroit bien à lui, la possibilité de gambader dans un jardin clos, respecter son rythme, etc.) et surtout, d’adopter un mode d’éducation bienveillant et positif. De ce fait, il devient possible de créer un lien fort, basé sur la confiance, au sein duquel votre félin se sentira plus serein et en sécurité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *