féliciter un chat les coussinets
|

Comment féliciter un chat ?

Vous venez d’adopter un chat et souhaitez rapidement lui apprendre les bonnes manières ? Dans ce cas, opter pour l’éducation positive est indispensable. En effet, grâce à cette méthode, il devient possible d’établir un lien de confiance avec votre animal et ainsi de faciliter vos rapports. Comment mener à bien l’éducation du chat ? Comment féliciter un chat et avec quelles récompenses ? C’est ce que nous allons voir.

Chat et éducation : comment lui apprendre les bonnes manières ?

L’éducation du chat, peu importe son âge, est tout à fait possible, à condition de respecter ses besoins, ses envies et d’utiliser la manière douce. Même si la violence et les cris vous apporteront certainement de bons résultats, vous détériorez la relation avec votre félin. En effet, celui-ci vous obéira parce qu’il a peur de vous. Voici nos conseils, pour envisager l’éducation du chat de façon calme et positive.

L’importance d’adopter un chat bien sevré

En effet, en adoptant un chat ou un chaton sevré, l’éducation de votre félin sera largement simplifiée. Si le sevrage peut être alimentaire, il est également éducatif et affectif : la mère, ainsi que les frères et sœurs du chaton et ses propriétaires, ont participé à la sociabilisation du chaton. Celui-ci est donc à l’aise avec ses congénères et les humains, connaît la propreté ainsi que les auto-contrôles, c’est-à-dire la gestion des griffes et des morsures pendant les périodes de jeu.

De ce fait, il est vivement conseillé de se renseigner sur le sevrage du chat, même si vous souhaitez adopter un adulte. En effet, un chat qui ne serait pas resté au minimum 8 semaines avec sa mère et sa fratrie (l’idéal étant 12 semaines de sevrage) est un animal beaucoup plus difficile à éduquer, même si cela reste tout à fait envisageable.

Apprendre à votre chat à ne pas mordre ou griffer

Voici le premier problème auquel se confrontent les nouveaux propriétaires de chat : les griffures et les morsures. La règle première à respecter est de ne pas jouer avec les mains ! En effet, celles-ci constituent un véritable jouet pour le chat ou le chaton et pour éviter d’être blessé lors d’une séance de jeu, il est préférable d’opter pour des accessoires adaptés : un plumet ou un furet feront parfaitement l’affaire.

Si vous constatez pendant le jeu que votre chat aime saisir vos mains ou vos pieds pour les mordre, inutile de crier. Il suffit d’un « non » ferme et assuré, pour lui faire comprendre que son comportement n’est pas approprié. Même si ce mot n’a pas de sens pour lui, c’est l’intonation de votre voix qui lui indiquera que son mauvais comportement doit cesser. Votre chat ne doit pas se sentir agressé pour autant, au risque de détériorer le lien de confiance que vous êtes en train de créer avec lui.

Bien sûr, cette méthode ne fonctionnera peut-être pas immédiatement. Mais à force de patience, l’éducation du chat positive finit toujours par payer ! Alors, ne baissez pas les bras.

Apprendre la propreté à votre chat

Un chat bien sevré n’a pas besoin d’apprendre la propreté. En effet, il imite le comportement de sa mère et va d’instinct dans sa litière, pour faire ses besoins. Toutefois, si votre nouveau chat n’a pas bénéficié d’un sevrage efficace, dans ce cas, il est tout à fait possible de lui apprendre la propreté.

Pour cela, en cas d’accident, il suffit de prendre le chat délicatement dans vos bras et de le déposer dans la litière. Féliciter le chat est alors nécessaire. Après quelques petites caresses, laissez-le tranquillement faire ses besoins. Répétez l’opération autant que nécessaire. Sachez néanmoins que la propreté est rapidement acquise par les chats, même adultes.

L’importance de la manipulation

Un chat bien éduqué est avant tout un chat bien dans ses pattes. De ce fait, il doit être à l’aise avec le fait d’être manipulé. Aussi, nous recommandons vivement, dès son plus jeune âge, de prendre votre félin dans les bras, de le mettre sur le dos, de lui ouvrir la bouche ou encore d’inspecter ses oreilles. Cela sera fortement utile, notamment pour les visites chez le vétérinaire ou les examens réguliers à réaliser à la maison.

Toutefois, la manipulation du chat doit se faire, dans le respect de celui-ci. Choisissez le bon moment et surtout, ne le forcez pas. Il est indispensable de l’habituer petit à petit ! D’ailleurs, il en va de même pour les caresses : si votre félin se retourne contre vous, en vous mordant par exemple, inutile de vous en prendre à lui. Il s’agit de sa façon de communiquer, en vous incitant à le laisser tranquille.

L’éducation du chat : quelles sont les récompenses appropriées ?

Dans l’éducation du chat positive, les bons comportements doivent être récompensés. Justement, comment féliciter un chat ? Plusieurs méthodes peuvent être employées. Mais, avant toute chose, voyons à quel moment récompenser votre animal de compagnie.

Quand récompenser son chat ?

Votre félin doit être récompensé pour ses bonnes actions. Par exemple, lorsqu’il se laisse manipuler sans donner de coups de griffe, quand il vous ramène un jouet ou lorsqu’il est descendu de la table à manger. Vous l’aurez compris, féliciter un chat doit se faire, lorsque les occasions s’y prêtent !

Les récompenses à privilégier

La nourriture constitue une grande source de motivation pour le félin. À condition de choisir des récompenses faibles en calories et intéressantes au niveau nutritionnel, ce type de récompense peut parfaitement être envisagé pour féliciter un chat. En revanche, il ne faut pas en abuser, surtout si votre animal a tendance à prendre du poids. Nous recommandons de les distribuer avec parcimonie.

Si votre chat est encore jeune ou particulièrement joueur, dans ce cas, pourquoi ne pas le récompenser par une séance de jeu ? Vous lui procurerez ainsi beaucoup de joie !  Cette solution est également conseillée pour les chats en surpoids.

La récompense doit être accompagnée de félicitations orales, en prenant une voix douce. Votre chat comprendra alors plus aisément votre intention !

Faut-il punir votre chat ?

La punition ne constitue en aucun cas une solution, dans l’éducation du chat. Lorsque celui-ci a un mauvais comportement, il est préférable de l’en détourner avec le jeu par exemple. Crier ou envisager la violence ne ferait que détériorer la relation que vous entretenez avec votre animal.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *