oiseau canari
|

La race canari : tout savoir

Les canaris sont des oiseaux domestiques particulièrement appréciés pour leur plumage, leur chant et la sympathie qu’ils dégagent. Ces animaux, qui sont particulièrement autonomes et capables de se soigner et de s’entretenir eux-mêmes, nécessitent toutefois des soins particuliers. Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir cette race d’oiseaux un peu plus en détail : quels sont leurs besoins ? Comment les adopter dans les meilleures conditions ? Explications.

Le canari : ses caractéristiques

Le canari est un oiseau originaire de l’île du même nom, en Espagne. Aujourd’hui, grâce à la sélection effectuée depuis plusieurs dizaines d’années, de très nombreuses variétés existent. Toutefois, chacune possède des caractéristiques similaires :

  • Espérance de vie : le canari, à condition d’évoluer dans les meilleures conditions possibles, peut vivre entre 10 et 15 ans, une espérance de vie particulièrement étonnante pour des oiseaux domestiques.
  • Maladies courantes : le canari est sujet à plusieurs maladies spécifiques, la première étant la variole du canari. Mortel, il s’agit d’un virus engendrant des lésions au niveau du bec et des pattes. Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement contre cette infection, même si un vaccin peut être envisagé pour prévenir la maladie. La rétention d’œuf touche également les femelles et se caractérise par l’obstruction de l’oviducte par un œuf. Dès l’apparition des premiers symptômes (ventre gonflé, épuisement), il faudra consulter un vétérinaire. Enfin, le canari peut souffrir d’infestations d’acariens, qui s’attaquent alors aux voies respiratoires et au pelage.
  • Périodes de reproduction : ces oiseaux domestiques se reproduisent au printemps, lorsque le mâle entame sa parade nuptiale pour inciter la femelle à faire son nid. En période de reproduction, une femelle peut pondre entre trois et cinq œufs.
  • Période de mue : elle dure entre sept et huit semaines et a lieu en été. Nous verrons un peu plus tard dans ce guide comment s’occuper d’un canari en période de mue.

Le caractère du canari

Les canaris sont des oiseaux domestiques particulièrement vifs. S’il est préférable de les adopter en couple, il est déconseillé d’avoir plusieurs mâles dans une même volière. En effet, le mâle dominant pourrait mener la vie dure à ses concurrents directs. Si vous recherchez un compagnon chanteur, dans ce cas, cette race d’oiseaux va vous combler. Le canari chante très régulièrement, d’ailleurs, certaines espèces sont élevées dans ce but bien précis. Cet oiseau n’hésite pas à communiquer avec son propriétaire, qu’il reconnaît rapidement.

L’alimentation de ces oiseaux de compagnie

Dans les animaleries et les boutiques spécialisées, vous trouverez aisément des mélanges de graines spécifiquement conçues pour cette race d’oiseaux. En effet, le canari possède des besoins nutritionnels spécifiques. Son régime alimentaire très varié doit se composer d’herbe, de semence de salade et de diverses graines. S’il est possible de préparer soi-même la nourriture de ces oiseaux domestiques, sachez toutefois que certains fruits et légumes sont toxiques pour lui.

Les soins à apporter à votre canari

  • L’entretien des plumes : si le canari peut faire sa toilette tout seul, grâce à une petite baignoire remplie d’eau installée dans sa volière, il est indispensable de s’assurer de la bonne santé de son plumage. Pour cela, installez un brumisateur dans sa cage, rempli d’eau tiède, afin d’humidifier ses plumes. Cela l’incitera à faire sa toilette plus régulièrement. D’autre part, maintenir une volière propre est indispensable. Un entretien régulier doit être envisagé, à l’aide d’une éponge humide.
  • Le soin des griffes : il est parfaitement envisageable de couper les griffes de vos oiseaux de compagnie. En effet, lorsque celles-ci deviennent trop longues, elles peuvent gêner l’animal dans ses mouvements. Néanmoins, il est indispensable de s’y prendre selon une méthode efficace et sans danger. Saisissez le canari dans une main et orientez ses griffes vers une source lumineuse. Vous serez alors en mesure de repérer la racine, la partie à préserver. Coupez à quelques millimètres de la matrice, de biais, pour respecter la forme naturelle de la griffe.
  • Le soin du bec : malheureusement, il est recommandé de couper une partie du bec des oiseaux domestiques, lorsque celui-ci devient trop proéminent. En effet, il les empêche alors de se nourrir convenablement. Si vous ne souhaitez pas tenter l’expérience, dans ce cas, il est vivement recommandé de prendre rendez-vous avec un vétérinaire.
  • La période de mue : il s’agit d’une période très désagréable pour cette race d’oiseaux. En effet, lors de la mue, le canari perd beaucoup de ses plumes, ce qui engendre chez lui une fatigue relativement importante. De ce fait, il est préférable de l’installer dans un environnement calme, afin qu’il puisse se remettre plus aisément. Pendant cette période, il est crucial de disposer chaque jour une petite baignoire d’eau propre, afin que votre animal puisse s’y baigner pour renouveler plus facilement son plumage. Lors de la mue, l’alimentation de l’oiseau doit être encore plus variée que d’habitude et se composer de compléments alimentaires, afin de lui apporter tout ce dont il a besoin.

L’adoption des canaris

Comme nous l’avons mentionné, il est préférable d’adopter ces oiseaux domestiques par couple. Ceux-ci ayant l’habitude de vivre en groupe, un seul individu ne supportera pas la solitude. D’autre part, il est indispensable de bien s’équiper, afin de leur assurer un environnement adapté à leurs besoins.

Le canari aime vivre dans un espace relativement vaste aussi, optez pour une volière suffisamment grande, avec plusieurs perchoirs et surtout, assez haute. Celle-ci doit être équipée d’une mangeoire bien sûr, d’un distributeur d’eau et d’une baignoire, pour permettre aux animaux de faire leur toilette. Y déposer un os de sèche est vivement recommandé, afin de permettre aux canaris d’y faire leur bec. On garnira la cage avec du sable minéralisé, qui doit être remplacé de façon hebdomadaire.

Enfin, la cage devra être disposée dans un endroit lumineux, en hauteur, car les canaris aiment observer leur environnement. Privilégiez un espace calme et évitez d’installer la volière dans une pièce à vivre ou un couloir. En mettant en place tous les conseils prodigués dans ce guide, vous proposerez à votre oiseau les meilleures conditions de vie possibles.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *