laver chien
|

Comment laver un chien ?

Vivre avec un chien malodorant n’est jamais agréable. D’autre part, si votre animal sort beaucoup, son poil devient sale et doit être entretenu. Aussi, plusieurs fois par an, il est indispensable de laver votre compagnon avec un shampoing adapté, en douceur et en prenant quelques précautions. Quelle est la fréquence de lavage optimale ? Où laver votre compagnon et comment procéder ? C’est ce que nous allons vous expliquer, dans ce guide.

Laver un chien : comment choisir le shampoing adapté ?

Votre chien ne peut en aucun cas être lavé avec un shampoing pour homme ou femme. En effet, ce produit peut provoquer chez l’animal des irritations, des infections et engendrer la prolifération de bactéries ou de champignons. Mais alors, comment bien choisir le shampoing pour votre animal ? Explications :

  • Un shampoing adapté à son type de poil : si votre chien a les poils courts, on optera pour un produit formulé spécifiquement pour ce type de pelage. Il en va de même, si votre animal possède un pelage long ou mi-long, frisé, ondulé ou lisse.
  • Un shampoing adapté à son type de peau : tout comme nous, les chiens peuvent avoir la peau grasse, sèche ou sensible. Pour les peaux grasses, on se tourne vers un shampoing astringent, qui éliminera l’excès de sébum et régulera sa production. Si votre compagnon a la peau sèche, préférez un produit contenant de l’huile végétale, possédant une action hydratante. En revanche, pour les peaux sensibles, il est conseillé d’utiliser un produit hypoallergénique.
  • Un shampoing spécifique aux problèmes de peau : nombreuses sont les races de chiens à être sujettes à ce type de pathologies. C’est le cas, par exemple, des Shar-Peis. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, qui vous recommandera un shampoing adapté aux besoins de votre animal. On retrouve d’ailleurs dans le commerce des produits spécifiquement formulés contre les démangeaisons, les parasites ou la perte de poils.
  • Une composition saine : en effet, il est crucial de s’intéresser de près à la composition du shampoing pour chien. Privilégiez les produits aux composants d’origine naturelle, sans conservateur, parfum de synthèse ou silicone, qui pourraient endommager la nature du poil.

Rendez-vous dans les boutiques spécialisés ou choisissez les shampoings proposés par votre vétérinaire, plutôt que les produits que l’on retrouve dans les grandes surfaces. En effet, ils sont généralement de mauvaise qualité. Sachez également qu’il existe des shampoings secs pour chien très efficaces, vous permettant d’espacer les lavages.

À quelle fréquence laver un chien ?

Laver trop fréquemment votre chien aurait pour conséquence d’endommager le poil, mais également de supprimer la couche de sébum protectrice indispensable, ou de provoquer des irritations. De ce fait, à moins que votre animal génère de mauvaises odeurs ou soit victime d’une infection, le nettoyage de votre compagnon ne doit pas être répété plus de deux fois dans l’année. Certaines races devront bénéficier de lavages plus fréquents aussi, il est vivement recommandé de demander conseil à votre vétérinaire, qui saura vous aiguiller.

Quel est le bon moment pour laver votre chien ?

Vous avez prévu de laver votre chien ? Dans ce cas, choisissez le bon moment. En effet, votre compagnon doit être calme et serein. Par exemple, en fin de journée, ou après une balade. En effet, prendre un bain peut être une source de stress pour votre animal. Veillez à ce qu’il soit dans de bonnes dispositions, afin que le nettoyage se passe dans les meilleures conditions possibles.

Où laver son chien ?

Vous vous demandez certainement où laver votre chien. Sachez que plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Dans la baignoire : vous avez un chien de petite ou de moyenne taille, dans ce cas, la baignoire est vivement recommandée. Le bain sera alors facilité, grâce au pommeau de douche aisément accessible.
  • Dans un bac prévu à cet effet : si vous ne disposez pas d’une baignoire dans votre salle de bain, il est tout à fait envisageable d’investir dans un bac, que vous installerez dans le receveur de douche par exemple.
  • Dans le jardin : voici la solution idéale, pour tous les grands chiens. Pratique, le nettoyage à l’extérieur vous évite de récurer de fond en comble votre salle de bain, une fois la douche de votre animal terminée. Toutefois, on optera pour cette option uniquement si la température et la météo le permettent !

Comment laver un chien efficacement ?

Si votre animal n’aime pas l’eau, ou s’il s’agit de son tout premier bain, nous recommandons d’éduquer le chien, afin que cet événement soit associé à quelque chose de positif. N’hésitez pas à le caresser, voire à lui donner une friandise, afin de le rassurer. Avant toute chose, il est également conseillé de bien brosser votre chien, ce qui vous permettra de retirer les poils morts et les nœuds. Le lavage n’en sera que plus efficace. Pour cela, l’utilisation d’une brosse adaptée à ses poils est à privilégier.

Ensuite, faites couler l’eau dans la douche, le bac ou à l’extérieur, en vous assurant que sa température soit bonne. Pour les chiens adultes, on préfère de l’eau tiède. En revanche, les chiots devront être lavés avec une eau un peu plus chaude, afin de leur éviter d’attraper froid. Mouillez ensuite votre chien, en évitant la tête. En effet, de l’eau ou du shampoing pourrait s’infiltrer dans ses oreilles ou ses yeux, créant ainsi des irritations.

Vous pouvez dès à présent appliquer le shampoing, en suivant les recommandations du fabricant. Veillez à ce que toutes les zones (hormis la tête) soient bien nettoyées, avant de rincer abondamment, pour éliminer toute trace de produit des poils de votre compagnon. Il est même recommandé de le rincer plusieurs fois. S’il reste du shampoing sur son pelage à l’issue de sa toilette, le chien risquerait d’en ingurgiter au moment de se lécher.

Il ne vous reste plus qu’à sécher votre chien. Pour cela, utilisez une serviette ou, s’il s’agit d’un grand gabarit, un pulseur, une sorte de sèche-cheveux spécialement conçu pour le toilettage des grands chiens. Enfin, brossez une dernière fois votre animal, puis récompensez-le, avec une friandise ou un câlin !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *